Création d’un comité national pour l’égalité des genres

Tafart

Active Member
Pour la militante féministe Rachida Tahiri, la création de ce comité "boiteux" ne doit pas remplacer l'Autorité pour la parité et la lutte contre toutes les formes de discrimination, une institution constitutionnelle qui n'a toujours pas vu le jour. Le retard du Maroc sur le plan institutionnel et législatif a été soulevé par la commission onusienne chargée de la lutte contre la discrimination les 21 et 22 juin à Genève:
 
Top